Yves Zlotowski – Le legs économique des années 1990 : rejet du chaos et déficit institutionnel

logos totale 2 bisLe legs économique des années 1990 : rejet du chaos et déficit institutionnel    

Par Yves Zlotowski – 18 novembre 2013 Economiste en chef de Coface

Dans les années 1990, l’économie russe se caractérise par une crise violente et prolongée qui culminera avec la crise financière de 1998 qui signe la fin de l’ère Eltsine. Cette période de chaos a profondément marqué les responsables russes et les citoyens. Elle a discrédité les mots-même de réformes et de libéralisme. L’économie russe se caractérise en plus pour l’ensemble des acteurs économiques par une absence de prévisibilité : vers où va-ton exactement ? Quel est l’horizon ? Les libéraux qui sont en partie au pouvoir ont une vision de la réforme centrée sur la liquidation la plus poussée possible de l’ancien système d’économie centralement planifiée. Mais les conservateurs ont leur part de responsabilité dans l’incertitude extrême qui règne alors. En combattant eux-mêmes la réforme, ils entretiennent cette absence de visibilité. Or celle-ci engendre des comportements destructeurs notamment vis-à-vis du capital : il s’agit d’extraire du cash le plus vite possible. Ce « court-termisme » marquera profondément l’économie russe, comme on le voit aujourd’hui avec le lancinant problème des fuites de capitaux.

Mon exposé ne va pas se focaliser sur 1993.   1/ Je rappellerai d’abord les grands traits des débats de la Russie à partir de l’année 1993 mais au- delà. Cette année se situe entre le lancement des réformes radicales en 1992 et la période de la stabilisation en trompe-l’oeil de 1995 à 1998 qui sont des périodes de plus grande cohérence dans la politique économique russe alors que l’année 1993 est très confuse, évidemment en grande partie en raison du contexte politique.

2/ Je présenterai un bilan de la situation économique de cette période des années 1990, qui est bien connu certes. On dispose de séries du Goskomstat (aujourd’hui Rosstat) à partir de 1992, c’est intéressant de les revoir aujourd’hui. Cela ne change pas énormément le diagnostic mais cela permet de se faire une idée de l’ampleur colossale de cette crise

3/ Je présenterai quelques pistes de réflexions plus personnelles sur cette période sur la transition économique russe. Je l’avais observée dans les années 1990 sur place, mais à partir de 1995. C’est intéressant de revoir cette période avec le recul que donnent les années Poutine, qui sont marquées par de très importantes ruptures avec ces années 1990 qui ont servi de repoussoir mais aussi par des éléments de continuité.

TELECHARGER LE TEXTE ENTIER EN PDF Russie 1993 Y Zlotowski


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.